Identification

> Mot de passe perdu ?

> Accueil > A propos > LES SYSTEMES D’INFORMATION DE L’HOPITAL

LES SYSTEMES D’INFORMATION DE L’HOPITAL

08.2.2011
De nos jours, le management hospitalier  devra également s’appliquer à la sécurité de l’information avec l’apparition  et l’institutionnalisation de la dématérialisation  des données de santé,  gage d’optimisation de la qualité des soins.Cette révolution des systèmes d’information de l’hôpital, au-delà de son contenu, aura  des incidences sur l’organisation hospitalière ainsi que sur l’économie de l’hôpital. Elle sera porteuse d’un enjeu lié à la sécurisation et à la confidentialité des données de santé.

Dématérialisation et centralisation des données de santé

La dématérialisation et la centralisation des données  de santé d’un patient constituent les pivots de l’actuelle réforme hospitalière, essentiellement axée sur une politique de l’hôpital basée sur la déconcentration et la démocratie, au travers des pôles d’activité.

Elle prend la forme du dossier médical personnel ou DMP qui est un véritable carnet de santé informatique, accompagné d’autres outils  tels que le DDC (dossier communiquant cancérologie) ou le DP (dossier pharmaceutique) qui sont autant d’efforts de centralisation des informations que l’on puisse recueillir sur une personne, à des fins thérapeutiques.

Cette centralisation se manifeste également par la création de réseaux ville/hôpital, hospitalisation à domicile et autres télés services.

Cadre légal et enjeux de la centralisation des systèmes d’information de l’hôpital

A ce stade, se pose le problème de la confidentialité des informations et du respect de la vie privée du patient, comme de tout citoyen, ce qui a entrainé une évolution du droit hospitalier. Bien que la loi du 4 mars 2002 sur le droit des malades autorise l’échange d’informations entre professionnels, le secret médical est garanti par la possession d’une carte de professionnel de santé (CPS) qui est un passeport électronique, le secret médical étant, quant à lui, protégé par l’Article L 1110-4 du Code de la Santé Publique.

Outre la confidentialité, l’enjeu essentiel de cette concentration de données est l’amélioration de la qualité des soins et cela induit de nouvelles formations axées sur le management de la sécurité de l’information, dans le cadre plus général de la réforme du management hospitalier qui trouve son point d’achèvement avec la loi patients, hôpital, santé, territoires du 21 juillet 2009.

Nota bene : ce texte est un outil pour le référencement en ligne de la revue hospitalière de France. Il constitue un glossaire pour une recherche par mots clés sur le site RHF.

LES SYSTEMES D’INFORMATION DE L’HOPITAL

De nos jours, le management hospitalier  devra également s’appliquer à la sécurité de l’information avec l’apparition  et l’institutionnalisation de la dématérialisation  des données de santé,  gage d’optimisation de la qualité des soins.

Cette révolution des systèmes d’information de l’hôpital, au-delà de son contenu, aura  des incidences sur l’organisation hospitalière ainsi que sur l’économie de l’hôpital. Elle sera porteuse d’un enjeu lié à la sécurisation et à la confidentialité des données de santé.

Dématérialisation et centralisation des données de santé

La dématérialisation et la centralisation des données  de santé d’un patient constituent les pivots de l’actuelle réforme hospitalière, essentiellement axée sur une politique de l’hôpital basée sur la déconcentration et la démocratie, au travers des pôles d’activité.

Elle prend la forme du dossier médical personnel ou DMP qui est un véritable carnet de santé informatique, accompagné d’autres outils  tels que le DDC (dossier communiquant cancérologie) ou le DP (dossier pharmaceutique) qui sont autant d’efforts de centralisation des informations que l’on puisse recueillir sur une personne, à des fins thérapeutiques.

Cette centralisation se manifeste également par la création de réseaux ville/hôpital, hospitalisation à domicile et autres télés services.

Cadre légal et enjeux de la centralisation des systèmes d’information de l’hôpital

A ce stade, se pose le problème de la confidentialité des informations et du respect de la vie privée du patient, comme de tout citoyen, ce qui a entrainé une évolution du droit hospitalier. Bien que la loi du 4 mars 2002 sur le droit des malades autorise l’échange d’informations entre professionnels, le secret médical est garanti par la possession d’une carte de professionnel de santé (CPS) qui est un passeport électronique, le secret médical étant, quant à lui, protégé par l’Article L 1110-4 du Code de la Santé Publique.

Outre la confidentialité, l’enjeu essentiel de cette concentration de données est l’amélioration de la qualité des soins et cela induit de nouvelles formations axées sur le management de la sécurité de l’information, dans le cadre plus général de la réforme du management hospitalier qui trouve son point d’achèvement avec la loi patients, hôpital, santé, territoires du 21 juillet 2009.

Nota bene : ce texte est un outil pour le référencement en ligne de la revue hospitalière de France. Il constitue un glossaire pour une recherche par mots clés sur le site RHF.

AGENDA

3-4/1 Montpellier - Congrès national Education thérapeutique du patient www.ecoleducancer.upility.com

22/1 Paris – colloque Inégalités sociales de santé   inegalites@academie-medecine.fr

 

 

23-24/1 Paris - Journées nationales francophones des aides-soignants www.trilogie-sante.com

 

29-30/1 Issy-les-Moulineaux - Journées de chirurgie ambulatoire www.congresambulatoire.com

 

 

30/1 Lyon - Le RGPD en établissements sanitaires et médico-sociaux   www.ascodocpsy.org

 

 

9-10/3 Toulouse - Fragilité du sujet âgé, vieillissement en santé, prévention de la perte d'autonomie https://fragilite.org/

 

 

19-20/3 Nancy - Salon Cité Santé www.salon-citesante.com

 

20/3 Paris - E-santé mentale : Formation des acteurs et évaluation des dispositifs www.ccomssantementalelillefrance.org

 

26-27/3 - Paris - Rencontres des cadres www.sphconseil.fr

 

31-3  1-2/4 Le Mans - Sécurité des systèmes d’information www.apssis.com

Régie publicitaire

Vous souhaitez connaître nos tarifs publicitaires, obtenir notre kit média, publier une information commerciale ?

FFE - Monsieur Benjamin SARFATI

Tél. 01 53 36  37 90          

Benjamin.SARFATI@ffe.fr